SESSAD - SAISPro de l'Aulp

Aider l’enfant à développer les compétences nécessaires à son intégration scolaire et sociale, en partenariat avec son environnement

SESSAD

Service d'Education Spéciale et de Soins à Domicile, ouvert en moyenne 210 jours par an

Public accompagné :
Le SESSAD accueille 39 enfants et adolescents âgés de 0 à 20 ans qui présentent une déficience intellectuelle légère à moyenne avec ou sans troubles associés, porteurs de troubles « dys » ou de troubles psychiques. Ils sont scolarisés en milieu ordinaire de la maternelle au collège, ULIS et SEGPA du Haut Grésivaudan.

Missions :
Favoriser l'épanouissement de la personnalité de l'enfant et au développement de ses capacités en vu de son intégration scolaire et de son autonomie, dans leur milieu de vie. Le service fait le lien et entre les familles, les établissements scolaires et les professionnels libéraux.  

Modalités d'entrée :

Les jeunes sont orientés par la Commission des Droits et de l’Autonomie (CDAPH) de la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA).

A l’issue d’une rencontre entre la famille, l’enfant et la direction, pour la signature du Document Individuel de Prise en Charge (DIPC), une phase sera dédiée à l’observation des besoins par l’équipe pluridisciplinaire. S’en suivra la co-construction du Projet d’Accompagnement Individualisé (PAI) par la famille et les professionnels, qui déterminera les objectifs d’intervention et leurs modalités.

L'équipe du SESSAD participe aux réunions Equipes de Suivi de la Scolarisation (ESS) en présence des parents et de l'enfant. Cette réunion est animée par le référent de scolarité. 

L'accompagnement :

L’accueil est une phase d’écoute, de prise de contact et de connaissance mutuelle, qui détermine la relation de confiance indispensable au bon déroulement de l’accompagnement.

L’action du SESSAD est basée sur la complémentarité des intervenants. En fonction des besoins de l’enfant, la priorité est mise sur l'accompagnement éducatif (éducateurs spécialisés), rééducatif (orthophoniste, psychomotricienne) ou psychothérapeutiques (psychologue, neuropsychologue).

L’accompagnement se fait toujours dans et en partenariat avec l’environnement de l’enfant : famille, école, loisir… L’éducateur intervient auprès de l’enfant dans sa famille ou à l’école et travaille en partenariat avec les équipes éducatives de l’éducation nationale, le médecin de famille, les services sociaux, les personnels de santé en libéral.

L’équipe engage avec la famille un travail de concertation et d’écoute, dans l’objectif de faire progresser l’enfant tout en prenant en compte ses difficultés. Entretiens individuels ou familiaux, groupes de parole, jeux en famille, etc... sont autant de leviers mis en place pour favoriser le dialogue entre l’enfant et son environnement.

Des partenariats sont développés avec des médiathèques, MJC, écoles de musique ou des centres aérés afin de faciliter leur intégration et la découverte de l’autre.

La durée d'accompagnement est variable, elle peut aller de trois mois jusqu'à quatre ou cinq ans, l'objectif est de permettre le maintien en milieu ordinaire. 

L’équipe de professionnels :

L’équipe du SESSAD est composée d’une équipe pluridisciplinaire :

  • Médecin, psychologue, neuropsychologue, psychomotricienne et orthophoniste
  • Educateurs spécialisés : rôle d’observation, d’écoute, d’éclairage et d’aide à la compréhension des situations de handicap auprès de l’enfant, de la famille et des partenaires extérieurs. 
  • Assistante de service sociale : participe au processus d’identification et d’évaluation des problématiques sociales, sanitaires, économiques des familles.
  • Agents administratifs et généraux et équipe de direction.

L’équipe pluridisciplinaire, en lien étroit avec la famille, s’attache à :

  • Offrir une évaluation des compétences, des besoins, des possibilités et des difficultés que présente l’enfant ou l’adolescent
  • Proposer un accompagnement global, individualisé, adapté à ses besoins et ajusté selon l’évolution de ses potentialités, afin de favoriser son épanouissement dans son parcours de vie 
  • Etablir des ponts entre les différents univers de l’enfant en assurant la coordination entre les partenaires, en développant le travail en réseau et la collaboration avec les autres structures
  • Veiller à l’inclusion sociale, en facilitant l’ancrage de l’enfant dans son territoire

Les axes de travail privilégiés :

Le service a une implantation forte dans le Grésivaudan avec une multitude de partenaires. Les professionnels se déplacent dans toute la vallée, plaine et contreforts, de Muriannette à Pontcharra et jusqu’aux frontières de la Savoie. Le travail de partenariat est basé sur un principe d’inclusion sociale et il est fondamental pour la qualité du service offert aux enfants et aux familles. Les professionnels du SESSAD, quelle que soit leur fonction, ont à coeur d’établir des liens partenariaux de qualité.

Le SESSAD s’inscrit au sein des différents réseaux et groupements de coopération pour développer l’action partenariale et promouvoir l’intégration des enfants et adolescents en situation de handicap en milieu ordinaire.

Les activités proposées par le service sont individuelles ou collectives. Les professionnels agissent de façon directe, auprès de l’enfant, ou indirecte, dans son environnement. Elles visent à développer l'autonomie de la vie quotidienne, de la vie sociale et l'aptitude relationnelle, le développement cognitif et verbal et l'autonomie dans la motricité. 

Le travail avec la famille, parents, fratrie, grands-parents, est au coeur de la mission du SESSAD. Une attention particulière est portée par les professionnels à l’environnement familial de l'enfant. Le lien doit s’établir systématiquement avec les parents. Ils sont invités aux rencontres avec les professionnels du SESSAD. La fratrie élargie et les grands-parents peuvent également être sollicités pour participer aux échanges.

Sur le plan collectif, les rencontres avec l’équipe de professionnels du SESSAD (réunion de rentrée, fête de fin d’année, réunions à thème) et le Conseil de la Vie Sociale (CVS) du dispositif, permettent sur un autre mode l’expression et la participation des familles. 

Les modalités de fin d'accompagnement : 

L’accompagnement peut prendre fin pour différentes raisons :

  • Les objectifs définis pour l’enfant ou l’adolescent ont été atteints
  • Le déménagement de la famille
  • La décision de l’une des parties, d’une décision conjointe du SESSAD et de la famille, d’une réorientation ou du terme de la notification MDA. 

La fin de l’accompagnement est validée par le directeur et donne lieu, dans la mesure de la disponibilité de la famille, à une rencontre avec le chef de service et les autres professionnels. Le travail effectué avec l’enfant ou l’adolescent par le SESSAD est restitué sous la forme d’un bilan rassemblant toutes les actions entreprises, rédigé par l’éducateur référent et accompagné de la restitution des pièces du dossier de l’enfant.

L’enfant et sa famille sont conviés à un entretien de bilan sur l’ensemble de l’accompagnement, en présence du psychologue et du chef de service, et autant que possible de l’ensemble des professionnels concernés. 


 

SAISPro

Service d'Accompagnement et d'Insertion Sociale et Professionnelle

Public accompagné :
Le SAISPro accueille 12 adolescents ou jeunes adultes âgés de 16 à 20 ans qui présentent une déficience intellectuelle légère à moyenne avec ou sans troubles associés, porteurs de troubles « dys » ou de troubles psychiques.

 

Missions :
Aider l’adolescent ou le jeune adulte à développer les compétences nécessaires à leur inclusion préprofessionnelle, professionnelle et sociale, en partenariat avec son environnement : famille, centre de formation, entreprises.

Modalités d'entrée :

L’orientation vers le SAISPro est prononcée par la Commission des Droits et de l’Autonomie (CDAPH) de la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA). A l’arrivée du jeune, un document individuel de prise en charge (DIPC) est signé entre la direction, le jeune et ses parents s’il est mineur.

L’accompagnement commence par une phase d’observation et d’évaluation, ponctuée de rencontres qui permet d’élaborer un Projet d’Accompagnement Individualisé (PAI). Il définit les objectifs de l’intervention du SAISPro et leurs modalités d’action dans le cadre professionnel, familial et social.

Le travail peut s’effectuer en groupe ou en individuel, en direction du jeune, de ses parents ou de son environnement (lieu de vie, de stage, de formation). Il se fait toujours en lien étroit avec la famille, l’objectif est de maintenir le jeune de son environnement. 

L'accompagnement : 

Il permet au jeune de s'insérer et de devenir autonome, l'objectif étant que chaque jeune puisse s'épanouir et trouver la formation qui lui convienne. 

Insertion professionnelle 

Un accompagnement éducatif visant la construction d'un projet professionnel :

  • Aide dans la recherche d'un contenu de formation
  • Suivi de formation (aide aux devoirs, suivi de stage)
  • Soutien dans les démarches administratives liées au projet professionnel (lettre de motivation, CV, appels téléphoniques)

Chaque jeune, quelle que soit sa singularité, développera ses compétences et trouvera une voie professionnelle adaptée à son potentiel. C’est sur ce principe de base que s’appuie le service pour accompagner les jeunes dans la construction de leur projet professionnel.

Insertion sociale

L'action conjointe de l'éducatrice et de la Conseillère en Economie Sociale et Familial (CESF) permettent de développer les capacités d'autonomie sociale : 

  • Dans le domaine des loisirs et du réseau social (ateliers cuisine, théâtre ou espaces verts)
  • Dans l'autonomie du quotidien (budget, alimentation, santé, code de la route, transports en commun)
  • Pour les démarches administratives du quotidien (soins, impôts, carte vitale, compte en banque)
  • En favorisant le lien avec les institutions (mairie, planning familial, pôle emploi)  

L'équipe de professionnels : 

L’équipe du SAISPro est composée d’une équipe pluridisciplinaire :

  • Neuropsychologue et médecin
  • Educateurs spécialisés : rôle d’observation, d’écoute, d’éclairage et d’aide à la compréhension des situations de handicap auprès de l’enfant, de la famille et des partenaires extérieurs.
  • Conseillère en économie sociale et familiale : vise à développer l’autonomie des enfants, adolescents et jeunes adultes accueillis.  
  • Assistante de service sociale : participe au processus d’identification et d’évaluation des problématiques sociales, sanitaires, économiques des familles.
  • Agent administratif et gestionnaire.